Une unité Alzheimer créée à la maison de retraite d’Arzano

Les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer sont de plus en plus nombreuses, et les projections démographiques pour les prochaines années à venir, ne prédisent aucune amélioration, bien au contraire…

La maladie d’Alzheimer représente de plus en plus un fléau, que l’on s’efforce d’arrêter mais sans véritable succès. Les professionnels de la santé tentent de trouver des remèdes qui freineraient l’évolution de la maladie, les scientifiques investissent de nombreux moyens afin de découvrir de nouvelles thérapies mais en attendant, les malades se multiplient, les états se dégradent, et les familles souffrent de cette épidémie grandissante.

Plus il y a de malades Alzheimer, plus il faut de structures pouvant les héberger. Ces malades ont besoin de résidences spécifiques avec des unités protégées. En effet, ces personnes ne sont pas des pensionnaires ordinaires, le personnel aidant et accompagnant doit être formé et avoir une expérience particulière avec les malades Alzheimer. Il faut savoir réagir aux attitudes agressives, aux comportements asociaux, il faut savoir convaincre sans que la personne ne se sente forcée ou agressée. Cette maladie est très compliquée et les familles préfèrent placer leur proche dès que la maladie est diagnostiquée, car il est très difficile de cohabiter et de comprendre les réactions et comportements qu’elle engendre.

L’EHPAD d’Arzano, comme de nombreuses autres structures, a compris cette nécessité et tente d’y remédier en mettant en place une unité spécialisée Alzheimer de vingt-huit places au sein de la maison de retraite traditionnelle.

Cette décision a été encouragée par le directeur général de l’ARS de Bretagne et Pierre Maille, le président du conseil général. Ces autorités prennent conscience du besoin d’agir et font tout ce qui est en leur pouvoir pour appuyer de telles initiatives.

Les familles ressentent un soulagement à l’annonce de l’ouverture de cette unité, car jusque-là, ils ne disposaient que d’un accueil de jour, celui de Ti-Ma-Bro à Querrien, réservé aux malades Alzheimer. Mais vu la demande importante, le centre ne suffisait absolument pas.

Mais il faudra être encore un peu patient avant de profiter de cette unité, qui ne devrait ouvrir que courant de l’année 2013, après deux ans de longs et beaux travaux.

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer