Une nouvelle piste thérapeutique: S’attaquer à l’inflammation

Chaque nouvelle piste constitue un espoir supplémentaire pour les 36 millions de personnes concernées à travers le monde, de venir à bout de la maladie d’Alzheimer dans un futur proche. Or, même si cette dernière découverte n’en est encore qu’au stade de la recherche fondamentale, il semblerait que des scientifiques soient parvenus, en supprimant l’inflammation dans le cerveau de souris, à conserver leur mémoire intacte.

En effet, en partant du principe maintes fois démontré, que la maladie d’Alzheimer est bien présente, dix à vingt ans avant l’apparition des premiers symptômes, les chercheurs s’attaquent désormais à bloquer le processus de dégénérescence du cerveau dû à l’accumulation des plaques amyloïdes.

Sans rentrer dans le détail, très scientifique et complexe, du procédé en cours d’expérimentation auprès de souris génétiquement modifiées, l’étude publiée dans le journal Nature du 19 Décembre dernier, montre que les chercheurs de l’université de Bonn et du Massachusetts sont parvenus à préserver avec succès les cellules nerveuses contre la dégradation caractéristique de la maladie d’Alzheimer au sein du cerveau.

« Une nouvelle voie thérapeutique vient ainsi de s’ouvrir, bien qu’encore au stade de la recherche fondamentale » ont-ils précisé.

Agir en amont, bien avant que la maladie ne commence à se propager, reste effectivement une piste thérapeutique fort prometteuse.

Mots-clefs : , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer