Une nouvelle maison de retraite à Ales

Alors qu’il y a une dizaine d’années, les personnes âgées restaient à leur domicile jusqu’à leur dernier souffle, de nos jours, ce n’est plus la solution idéale.

En effet, nos aînés vivent de plus en plus longtemps, mais de moins en moins bien. Les personnes âgées d’antan, mouraient rarement de maladie, ils partaient de vieillesse et de fatigue de par leur travail épuisant. Mais de nos jours, c’est tout à fait différent. Les innovations technologiques permettent à nos aînés de vivre plus longtemps, certes, mais elles sont également porteuses de plusieurs maladies, des maladies neurologiques et de toutes sortes.

Ainsi, les personnes âgées deviennent dépendantes plus rapidement, et perdent vite tout semblant d’autonomie.

Les enfants ou les proches des personnes âgées ont essayé pendant longtemps, de maintenir la personne à son domicile sous prétexte qu’elle se sentirait abandonnée en établissement et qu’elle perdrait le peu de repères qui lui restent.

Mais malheureusement, l’état de santé de ces pauvres personnes ne permet plus une hospitalisation à domicile. Les risques sont bien trop importants, une fuite de gaz, une chute, et le pire peut arriver.

Les maisons de retraite dont le fonctionnement s’améliore d’année en année, deviennent la solution la meilleure et la plus sécurisée.

Ainsi, de plus en plus d’établissements pour personnes âgées voient le jour. C’est le cas à Alès, région dans laquelle la construction d’un EHPAD est prévue pour Décembre 2011, et les travaux devraient durer un peu plus d’une année, pour que la résidence puisse être fonctionnelle et accueillir les premiers pensionnaires à partir du premier trimestre de l’année 2013.

La maison de retraite sera l’occasion de réutiliser un vieux bâtiment situé dans le fond de la clinique Bonnefon.

La capacité d’accueil de cet EHPAD, sera de 75 lits dont une quinzaine de places réservées aux malades souffrant de la pathologie d’Alzheimer, lesquels seront logés dans une unité spécialisée, conçue et pensée pour les personnes souffrant de troubles similaires à la première maladie neurodégénérative, la maladie d’Alzheimer.

Parmi les travaux, dont le coût total s’élève à 9.5 millions d’euros, il est prévu de transformer le parking actuel en un somptueux jardin pour le plus grand plaisir des résidents.

Afin de rentabiliser l’investissement, l’établissement mitoyen à EDF est mis en vente. Une proposition d’achat aurait été faite par un promoteur privé pour mettre en place une résidence seniors pour personnes âgées valides. Quoi de plus naturel lorsqu’on est « adossé à une clinique et situé en plein centre-ville » ?

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer