Un train d’exposition sur la maladie d’Alzheimer

Ce n’est plus une nouveauté : la maladie d’Alzheimer est au centre des préoccupations de tous, professionnels médicaux, aidants, accompagnants ou familles des malades.

En effet, ce fléau prend de plus en plus d’ampleur et concerne de plus en plus de monde, des personnes âgées ou moins âgées…

Ainsi, à l’initiative de la SNCF et de France Télévisions, un train d’exposition fera étape dans douze villes françaises entre le 7 et le 21 Septembre 2010. Les villes qui auront le privilège de voir le train « Alzheimer » s’arrêter chez elles, sont : Paris, Lille, Mulhouse, Dijon, Lyon, Nice, Marseille, Montpellier, Toulouse, Nantes, Bordeaux et Clermont-Ferrand.

Le grand public pourra venir s’informer, se documenter et recevoir des réponses concrètes à leurs inquiétudes, de 9.00 à 19.00 sans interruption.

La locomotive, qui mesurera 375 mètres de long (soit l’équivalent de 2 TGV l’un à la suite de l’autre) sera composée de 14 voitures, selon le découpage qui suit : 5 voitures réservées à l’intendance, 2 voitures réservées aux conférences et les 7 voitures restantes, seront consacrées à la maladie et à la recherche.

Ce train a pour mission de fournir le maximum d’informations sur la maladie d’Alzheimer tout en rassurant les visiteurs, qui se sentent impuissants devant cet inconnu. En effet, Alzheimer reste un grand mystère pour la plupart des gens, jusqu’à ce qu’ils y soient confrontés brusquement lorsqu’un de leur proche tombe malade.

Les investigateurs de ce train veulent, par cette initiative, combattre l’ignorance, car un sujet averti, saura reconnaître des symptômes inquiétants et pourra prononcer un diagnostique précoce et ça fait toute la différence.

En effet, une personne qui sait qu’elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer à ses débuts, pourra freiner son évolution, alors qu’une personne qui se rend compte qu’elle est malade de façon tardive, ne pourra que « subir » la maladie de façon passive.

Ainsi, la mission du train Alzheimer est simple.

Premièrement, il s’agit d’expliquer la maladie d’Alzheimer, dans un langage simple et accessible à tous, et notamment apprendre au large public comment reconnaître les symptômes de cette pathologie.

Deuxièmement, il s’agit de transmettre un message profond et pas si évident à expliquer à des personnes qui ne sont pas concernées par la maladie : comment vivre avec la maladie.

Troisièmement, les expositions du train retraceront les différentes recherches scientifiques qui ont été effectuées jusque là contre la maladie d’Alzheimer, l’espoir de nouvelles thérapies, et l’élaboration de traitements en cours.

Enfin, le train Alzheimer consacrera une partie de ses conférences et de ses panneaux d’exposition aux aidants qui accompagnent les malades Alzheimer dans leur quotidien, aux dépens de leur santé et bien-être personnels. En effet, une personne qui vit avec un malade Alzheimer, se retrouve exclu du réseau social, sans amis, sans vie privée. L’accompagnement l’engage à veiller sur le malade de jour comme de nuit, sans aucune reconnaissance de sa part, sans possibilité de partir en vacances, ni de prendre de répit…

Un commentaire sur “Un train d’exposition sur la maladie d’Alzheimer”

  1. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Réseau Alzheimer, Maison de retraite. Maison de retraite a dit: Un train d’exposition sur la maladie d’Alzheimer http://is.gd/dxO2u […]

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer