Trois ans après le lancement du Plan Alzheimer, où en est-on ?

La maladie d’Alzheimer représente la plus grande énigme médicale de notre temps. Malgré les recherches, les enquêtes, les analyses posthume…, aucun groupe de chercheurs n’a pu mettre le doigt sur un traitement efficace et faire de cette maladie incurable et mystérieuse, une maladie qu’il est impossible de soigner par une prescription basique de comprimés.

Le Plan Alzheimer a été lancé en 2008, et s’était donné quatre ans pour faire basculer les choses et combattre ce monstre qui fait plus de 800.000 victimes françaises, à l’heure d’aujourd’hui.

Aussi, nous sommes trois ans après le lancement du plan. L’heure est au bilan !

Quelques chiffres pour illustrer le travail de trois longues années.

– Le Plan Alzheimer représentait 1.6 milliards d’euros il y a 3 ans.

– 300/400 millions d’euros dépensés par l’Etat et l’assurance-maladie

– 45.000 places supplémentaires prévues dans les maisons de retraite et hôpitaux

– 200 millions d’euros réservés à la recherche

– 145 pôles d’activités et de soins adaptés aux malades Alzheimer au sein des maisons de retraite (objectif 2012 : 1.800)

– 42 unités spécialisées ouvertes au sein des hôpitaux (objectif 2012 : 120)

– 150.000 adhérents aux formations organisées pour les aidants Alzheimer

Ainsi, au vu de ces chiffres, la conclusion est simple. Malgré les efforts et mobilisations de la part de chaque département lié à la maladie, les actions réalisées restent bien faibles par rapport aux attentes et projets lors du lancement du plan, particulièrement dans le domaine de l’hébergement temporaire des malades Alzheimer au sein d’établissements spécialisés.

« Nous sommes globalement satisfaits, mais beaucoup d’actions ont pris du retard », déplore Mme la présidente de France Alzheimer Marie-Odile Desana.

Le but de ce bilan était d’encourager les différentes associations, organismes… à redoubler d’investissement et à ne surtout pas baisser les bras devant l’immensité de la tâche. Les efforts finissent toujours par payer. Il reste une année entière pour clôturer le premier plan Alzheimer, qui sera certainement suivi d’actions complémentaires. Mobilisons-nous et travaillons encore plus dur durant cette dernière année pour annoncer une bonne nouvelle à ces milliers de personnes atteintes de la maladie et à leurs familles remplies d’espoir.

Premier espoir : l’engagement du président de la République, qui reste confiant, et qui ne laissera pas pour compte toutes ces personnes sans trouver une solution fiable. « Il va de soi que ce plan 2008-2012 doit être suivi d’un deuxième plan. La lutte contre l’Alzheimer est quelque chose qui doit s’inscrire dans l’avenir jusqu’à ce que l’on trouve un médicament ».

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer