Savez-vous qu’un sommeil plus léger pourrait être un signe d’Alzheimer?

Alzheimer Concept.Selon des chercheurs de l’Université de Washington, les personnes âgées qui dorment moins profondément ont des niveaux plus élevés de protéine Tau dans le cerveau. Ce taux élevé étant un indicateur de la maladie d’Alzheimer. 

Il existe une relation inversée entre diminution du sommeil profond et augmentation de la protéine tau

Pour arriver à cette constatation, les chercheurs ont étudié les dossiers médicaux de 119 personnes de 60 ans et plus. 80% d’entre eux étaient cognitivement normaux, les autres très légèrement déficients. En étudiant les résultats, ils ont constaté « une relation inverse entre une diminution du sommeil profond et une augmentation de la protéine Tau chez les personnes âgées qui étaient soit cognitivement normales ou très légèrement déficientes, ce qui signifie qu’un sommeil de mauvaise qualité peut être un marqueur de la transition entre le normal et le déficient ». Selon Brendan Lucey, professeur en neurologie et directeur de l’étude : « Evaluer la façon dont les personnes âgées dorment peut être un moyen non invasif de dépister la maladie d’Alzheimer avant ou juste au moment où elles commencent à développer des problèmes de mémoire ».

Le rôle de la protéine Tau dans la maladie d’Alzheimer

L’accumulation de cette protéine dans le cerveau est un signe précurseur de la maladie d’Alzheimer. Il permet de prédire sa survenue 10 années avant que la maladie ne se déclare. Plus précisément, la protéine bêta-amyloïde commence à s’accumuler en plaques dans le cerveau et ce n’est qu’ensuite que les protéines Tau apparaissent, induisant au cours du temps, une atrophie des zones clés du cerveau et le déclin des capacités cognitives de la personne âgée. Sachant cela, il serait possible de traiter la maladie d’Alzheimer de manière précoce. Cette piste vaut le coup d’être suivie car, en France, la maladie d’Alzheimer touche directement ou indirectement 3 millions de personnes, et près de 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Détecter les troubles du sommeil pour prévenir Alzheimer

Ceci serait donc une piste pour pouvoir prévenir cette maladie. En effet, dormir moins profond doit alerter la personne car cela pourrait être le signe d’une augmentation du taux de protéine Tau dans le cerveau. Les personnes effectivement atteintes ressentent de la fatigue au réveil puis des pertes de mémoire qui s’aggravent avec le temps. Cette simple constatation permettrait de détecter précocement la maladie d’Alzheimer afin de la traiter au plus tôt et d’avoir ainsi plus de chances d’en atténuer les symptômes ou de retarder leur apparition.

 

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer