Retraite Plus lance un moteur de recherche gratuit pour trouver des EHPAD Alzheimer

Woman On Phone In Busy Modern Office

L’organisme Retraite Plus vient de lancer un moteur de recherche gratuit pour aider les familles à trouver en quelques clics une place dans les différents établissements de l’Hexagone, dont 57 en Franche-Comté.

Une super initiative en faveur des malades Alzheimer !

« Car les gens ont vraiment besoin d’être aidés vous savez. » déclare la Présidente de France Alzheimer Doubs, Jura, Haute-Saône, Odile Jeunet. Celle ci voit d’un très bon œil la mise à disposition gratuite par le site internet Retraite Plus de son nouveau moteur de recherche dédié aux maisons de retraite et EHPAD accueillant des malades d’Alzheimer ne pouvant plus être maintenus à domicile à cause de la dégradation de leur état de santé. « Une étape souvent source d’anxiété pour les personnes âgées et leurs familles », rappelle l’organisme, «  c’est pourquoi Retraite Plus et son équipe de conseillers propose de résoudre le problème en quelques clics. « 

57 EHPAD Alzheimer ont été recensées en Franche-Comté

Sachant que 57 structures ont été recensées en Franche-Comté, dont 23 dans le Doubs, 15 dans le Jura, 14 en Haute-Saône et 5 dans le Territoire-de-Belfort. « À l’échelon national, on va vous dire qu’il y a assez de places, mais non ! « , souligne Odile Jeunet, dont l’antenne régionale de France Alzheimer compte près de 300 adhérents.  » Quand une famille demande un hébergement, il faut des fois attendre deux ans. Or entre-temps le malade a dégringolé encore plus. Sans compter qu’entre-temps l’aidant a trinqué. Il fait savoir que souvent, cet aidant, le conjoint ou un proche de la personne malade, part avant l’aidé » rappelle t-elle.

image

Un aidant Alzheimer a 5 ans d’espérance de vie en moins

Effectivement, une statistique nationale a estimé qu’un aidant qui s’occupe d’un malade Alzheimer en le maintenant à domicile, perd 5 ans d’espérance de vie. Et après 85 ans, ça fait une différence ! Le constat c’est qu’il n’y a pas suffisamment de places dans l’urgence  en ce qui concerne les structures Alzheimer en place. Toutefois, il existe des solutions alternatives comme l’accueil temporaire, permettant aux aidants de souffler. Certaines structures d’hébergement permanent le proposent également, en général à la semaine. Sachant que les familles ont droit à 90 jours par an, moyennant finances. Par exemple, à Besançon, le centre de long séjour Bellevaux a depuis très longtemps un accueil temporaire dédié. Néanmoins, même s’il y a une aide de l’APA, il y a un reste à charge qui n’est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses.

(Source : L’EST Républicain)

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer