Protéger une personne âgée vulnérable

Happy old man having a casual talk with a doctor

Les personnes âgées dépendantes sont particulièrement vulnérables en raison des troubles du comportement ou de la pensée dont elles peuvent être victimes un jour.
Les premières mesures à prendre sont : le mandat de protection future contracté par la personne elle-même alors qu’elle est encore en pleine possession de ses moyens ou la sauvegarde de justice en cas de force majeure…

 

Si son état de santé lui permet encore de gérer ses affaires avec lucidité :

∙ La personne âgée elle-même peut signer une procuration donnant à celui qu’elle désignera, le pouvoir d’agir à sa place à la banque, à la poste ou auprès de prestataires d’allocations.
∙ Elle peut contracter un mandat de protection future, en désignant la personne de son choix, qui sera chargée d’agir à sa place, le jour où son état de santé ne lui permettra plus de le faire elle-même.

∙ Certaines dispositions du code civil permettent à un époux d’effectuer des actes pour le compte de son conjoint, avec l’accord du juge, comme la vente d’un bien commun ou autre acte de ce type. Si son état de santé ne lui permet ni de signer des papiers ni de désigner son futur protecteur :
∙ Dans le cas de situations précises et définies, (la vente ou la location d’un bien, un déménagement en maison de retraite, etc.) on demandera une sauvegarde de justice. C’est une mesure de protection d’urgence, ponctuelle et à caractère temporaire.

Mots-clefs : , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer