Pourquoi un placement en EHPAD Alzheimer est-il plus délicat?

Un placement en maison de retraite pour une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer sera plus délicat compte tenu de la symptomatologie associée à cette maladie. C’est pourquoi la structure choisie devra répondre à différents critères bien spécifiques.

Un EHPAD Alzheimer doit être adapté aux troubles cognitifs et moteurs de cette maladie

Il doit être adapté aux troubles de la mémoire, premiers troubles visibles de cette maladie, d’où leur réputation auprès du grand public. Ensuite, après les troubles de la mémoire, ce sont ceux du langage qui deviennent de plus en plus importants. Effectivement, la perte du langage se fait en 3 étapes : Le vocabulaire s’appauvrit, il y a apparition de difficultés d’expression puis la personne ne parle plus. Ensuite viennent les troubles du comportement comme l’anxiété, l’apathie , l’irritabilité, l’euphorie et la dépression.

Un EHPAD Alzheimer doit avoir du personnel formé à gérer tous les troubles associés :

Ceux-ci sont nombreux, à commencer par les gestes pourtant habituels qui deviennent difficiles à réaliser, les difficultés à reconnaître les personnes (agnosies visuelles, mais aussi olfactives, auditives et tactiles) puis les troubles dans lexécution des tâches quotidiennes (atteintes des fonctions dites « exécutives », difficulté à faire deux choses en même temps…).

Un EHPAD Alzheimer doit être équipé pour gérer les troubles du comportement

Parmi eux, on relève : l’anxiété, l’apathie, l’irritabilité, l’euphorie, la dépression, l’agressivité ou l’agitation, les actions « inappropriées », les troubles du sommeil et de l’alimentation, la désinhibition, les idées délirantes et les hallucinations. Dans cette maladie, la personne est touchée dans ce qui fait précisément d’elle une personne : ses capacités intellectuelles, son comportement et ses capacités de communication. De fait, se retrouver face à une personne malade Alzheimer renvoie une image insupportable : l’image de celui ou celle que l’on ne voudrait jamais devenir, alors que le risque existe. Trouver la juste distance pour être dans le respect de soi et de l’autre n’est pas une chose facile pour les aidants.

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer