Perdus dans le métro ? Le quotidien des malades d’Alzheimer…

Comprendre le malade d’Alzheimer en se mettant à sa place, afin de ressentir l’état de confusion qui l’habite chaque jour, c’est tout l’objectif des chercheurs et bénévoles de l’Institut du Cerveau et de la moelle épinière. Ainsi, à travers une campagne de communication pour le moins spectaculaire, ils ont remplacé des vrais plans du métro parisien par des faux…Une désorientation garantie ! Tandis qu’au Canada, une trousse de sécurité « Trouver son chemin » est à la disposition des malades d’Alzheimer et de leurs familles. Enfin, le bracelet de géolocalisation fait son entrée progressive dans les maisons de retraite de France…

Les résidants souffrant d'Alzheimer, pourront être équipés de cette montre GPS.

L’agence Publicis a choisi l’empathie vis à vis des malades d’Alzheimer pour sensibiliser le public face aux troubles de la désorientation qui caractérise cette maladie neurodégénérative qui touche 860 000 personnes en France.

L’effet est garanti, dans les stations du métro parisien, une semaine durant, les voyageurs sont restés scotchés un bon moment face à un plan pour le moins énigmatique puisque aucun nom de stations n’y figurait.

« Maintenant, vous savez ce que c’est d’avoir la maladie d’Alzheimer ! »

Souligne l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM) pour toute explication…Tandis que des bénévoles présents dans les stations complètent leur travail de sensibilisation autour d’Alzheimer, et appellent à la générosité des passants pour permettre à la recherche scientifique d’avancer…Une belle opération de communication ! (Source: Meltybuzz)

Au Canada, le gouvernement lance la trousse de sécurité « Trouver votre chemin »

…pour les personnes atteintes d’Alzheimer. Celle-ci contient des informations visant à aider les familles à créer des plans de sécurité personnalisés:

  • Une trousse d’identification comprenant une photo récente et une description qui peut être partagée avec la police en cas d’urgence
  • Des mesures de sécurité à la maison afin d’éviter les incidents de disparitions.
  • Des mesures à prendre pour protéger une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées, comme l’utilisation du programme de la Société Alzheimer MedicAlertMD Sécu-RetourMD
  • Des conseils importants sur ce qu’il faut faire lors de la disparition d’une personne atteinte et une fois que la personne disparue est retrouvée
  • Les informations les plus récentes sur les dispositifs de repérage

«Nous avons observé que le nombre de personnes touchées par la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées ainsi que les risques associés aux incidents de disparitions sont à la hausse», affirme Gale Carey, Directrice générale de la Société Alzheimer de l’Ontario. «Nous félicitons le gouvernement de l’Ontario de reconnaître la nécessité de Trouver votre chemin. Et parce que nous savons que ces maladies ne discriminent pas, nous lançons cette campagne d’intérêt public, non seulement en anglais et en français, mais aussi en mandarin, en cantonais et en punjabi. Nos messages multilingues d’intérêt public à la télévision, à la radio, dans les journaux et en ligne offrent de précieux conseils pour assurer la sécurité des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées. » (Source: Alzheimer Society of Ontario et CNW. 20 Mars 2013)

En effet, près de 200 000 Ontariens sont atteints de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées, soit une augmentation de 16 pour cent au cours des quatre dernières années. En 2020, près de 250 000 personnes âgées de cette province en seront affectées.

Les statistiques montrent que trois personnes sur cinq atteintes de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées disparaissent à un certain moment, souvent sans avertissement. Il y a un plus grand risque de blessures, voire même de décès, pour les personnes disparues après plus de 24 heures. Il est essentiel pour les aidants d’avoir un plan en place et de savoir comment protéger la personne.

En maison de retraite, un plus: Le bracelet de géolocalisation

Face aux terribles drames survenus récemment dans certains établissements accueillant des patients Alzheimer, beaucoup ont choisi d’équiper leurs patients de bracelets de géolocalisation. Un plus, permettant aux résidents de circuler librement et de pouvoir ainsi être rapidement localisés en cas de danger ou de disparition.

C’est le cas d’une maison de retraite, située à Argoules, en Picardie où la montre « Alzheimer Kéruvé », avec fonction de GPS de localisation sera désormais portée par les pensionnaires. (Source: Courrier Picard 24 Mars 2013)

« Éviter l’hélicoptère de la gendarmerie »

Avec cette montre au poignet, le patient Alzheimer pourra se promener en toute liberté dans le parc de la maison de retraite. Il sera à tout instant localisé sur une tablette numérique, qui, elle, restera sous surveillance du personnel. « C’est grâce à l’AG2R La Mondiale, une entreprise spécialisée dans l’assurance des personnes et la société qui fabrique cette montre, que l’association de Valloires s’est dotée de quelques exemplaires, explique Emmanuel de Lapparent, secrétaire général de l’association au journal Le courrier Picard. Cela nous évitera d’avoir recours à l’hélicoptère de la gendarmerie, comme l’an dernier. Nos malades seront retrouvés tout de suite puisque nous les suivront en direct. »

Lorsque la technologie de pointe vient au service des malades d’Alzheimer, ces derniers gagnent en confort et en qualité de vie, ils peuvent ainsi évoluer en toute sécurité, pour leur plus grand bonheur et celui de leurs familles, largement rassurées…

Pour en savoir plus et trouver une place en maison de retraite pour votre proche malade d’Alzheimer, contactez librement nos conseillères en gérontologie au numéro vert suivant: 0 805 696 631.

Retraite Plus, un service d’orientation entièrement gratuit pour les particuliers et les familles.

Mots-clefs : , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer