Parkinson, l’autre maladie neuro-dégénérative du nouveau plan Alzheimer

Après trois plans dédiés à la maladie d’Alzheimer, première maladie neuro-dégénérative en France, le gouvernement a élargi le nouveau plan à l’ensemble des maladies neuro-dégénératives dont la maladie de Parkinson qui touche aujourd’hui plus de plus de 150 000 personnes en France. Si on parle beaucoup des aidants Alzheimer, il faut savoir qu’avoir à sa charge, un proche atteint par la maladie de Parkinson est une épreuve difficile à tous les niveaux…

Les causes de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est également appelée maladie de Parkinson idiopathique. Ce terme signifie qu’on n’en a pas encore identifié les causes. En effet, les causes de la maladie pourraient être différentes selon les individus même si c’est la même région de leur cerveau qui est touchée. Aujourd’hui, faute de réponses claires concernant les causes de cette maladie, les chercheurs travaillent très activement sur plusieurs hypothèses concernant d’éventuels facteurs de risques.

Les facteurs de risque pour Parkinson

Aucun facteur de risque clair n’a été scientifiquement démontré, néanmoins, les scientifiques ont exploré différentes pistes comme :

  • La surexposition à certains pesticides
  • L’exposition aux métaux (plomb, manganèse et mercure, fer, cuivre, cobalt, etc.)
  • L’exposition à des toxines non métalliques (toxines industrielles, monoxyde de carbone, cyanure, fumées d’échappement, colle, peinture, laques, etc.)
  • La survenue d’un traumatisme crânien
  • La constipation
  • Un régime alimentaire pauvre en antioxydants
  • Certaines infections (varicelle, rougeole, rubéole, oreillons, etc.).

Une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux

Aujourd’hui, les scientifiques privilégient les hypothèses relatives à l’intervention d’une combinaison de certains facteurs génétiques et/ou environnementaux. En effet, dans l’extrême majorité des cas, la preuve de l’intervention de l’un ou l’autre de ces facteurs pris isolément n’est pas suffisante pour expliquer la survenue de la maladie.
En ce qui concerne les facteurs génétiques,  des formes héréditaires extrêmement rares ont permis d’isoler un certain nombre de  gènes  dont des mutations peuvent être associées avec l’apparition de la maladie de Parkinson. Par ailleurs, en ce qui concerne les facteurs environnementaux, il a été avancé que le MPTP (une toxine  découverte à l’origine par un étudiant en chimie) agissait sur la substance noire, où sont localisés les neurones dopaminergiques et reproduisait les symptômes de la maladie. Pour l’heure, cette hypothèse n’a pas été irréfutablement prouvée.

(Source: France Parkinson)

Mots-clefs : , , , , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer