Nouveauté Alzheimer : stimulation cérébrale par sonde

La maladie d’Alzheimer ne cesse de prendre de l’ampleur et de retenir prisonnier dans ses filets de plus en plus de personnes âgées.

C’est pour cette raison que se fait ressentir une mobilisation de plus en plus importante parmi les professionnels, scientifiques, chercheurs… afin de trouver de nouvelles thérapies, d’expérimenter de nouveaux traitements jusqu’à mettre enfin le doigt sur le médicament « miracle » qui pourra freiner ou stopper l’expansion de cette maladie.

Dans la série des nouveautés prometteuses, il y a la stimulation cérébrale par sonde, qui a été découverte par Andres M. Lozano, neurologue à l’université de Toronto au Canada, en 2003.

Cette intuition qu’avait eue ce professeur a été mise en mode d’expérimentation, de façon instantanée et a montré des résultats assez encourageants.

La première personne à bénéficier de l’implantation d’une sonde cérébrale fut une patiente du professeur Lozano, laquelle était obèse et souffrait de troubles de la mémoire. Le but de l’opération était de stimuler certaines régions du cerveau telles que l’hippocampe et le fornix, qui sont connues pour « stocker la mémoire et la faire travailler ».

Après ce traitement, la patiente a pu se remémorer certains éléments de sa biographie personnelle, dont elle ne se souvenait plus du tout. Au vu de ces résultats très encourageants, l’équipe du professeur a mis en place une expérience similaire sur six malades âgés de 40 à 80 ans. Tous étaient atteints de la maladie d’Alzheimer, à des stades différents.

Les meilleurs résultats ont été observés chez ceux dont la maladie n’était pas encore bien installée.

Ainsi la stimulation cérébrale représente un véritable espoir, bien qu’il soit encore trop tôt pour évaluer sa portée et ses limites dans le temps. Néanmoins, il faut quand même prendre conscience qu’afin de bénéficier d’un tel traitement, un geste chirurgical sur le cerveau est nécessaire. Cette opération ne peut pas être pratiquée par n’importe quel praticien, il faut faire appel à des professeurs expérimentés et performants, et le patient doit également ne présenter aucune contre-indication.

Autant dire que le champ d’action est assez restreint…

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer