Archive pour le mot-clef ‘maison de retraite’

Alzheimer : quels sont les facteurs de risques?

mardi 19 février 2019

cerveauLes symptômes et troubles caractéristiques de la maladie d’Alzheimer n’apparaissent pas du jour au lendemain. Toutefois, il serait possible de les réduire ou même de les prévenir en évitant certains facteurs de risques connus. En voici un tour d’horizon : Lire le reste de cet article »

Que faire en cas de refus de versement de l’obligation alimentaire ?

mardi 5 février 2019

Nurse hugs an elderly disabled womanBien que normalement fixée à l’amiable entre les parties, l’obligation alimentaire peut-être imposée par le juge aux affaires familiales, si celui-ci est saisi soit par le demandeur, soit par les services sociaux ou encore l’hôpital ou la maison de retraite qui héberge la personne âgée concernée.

Qui détermine le montant de l’obligation alimentaire?

C’est le juge qui déterminera alors le montant de l’obligation alimentaire au regard des besoins du demandeur et des ressources des obligés. Un enfant qui ne verserait pas
pendant plus de 2 mois la pension alimentaire à un parent commettrait alors un délit dit « d’abandon de famille ». Ce délit n’est pas anodin! En effet, il est passible d’une peine d’emprisonnement maximale de deux ans et d’une amende pouvant s’élever jusqu’à 15000 euros.

Services à domicile et obligation alimentaire

Sachez que l’obligation alimentaire ne peut pas s’appliquer à une personne âgée démunie pour effectuer le règlement d’une aide-ménagère ou pour payer des repas.  En revanche, si les frais d’hôpital ou ceux liés à un hébergement en maison de retraite Alzheimer ne peuvent pas être réglés par une personne âgée en état de précarité, ces établissements ont la possibilité légale de se retourner contre les obligés alimentaires, c.a.d les membres de la famille de la personne âgée, reconnus comme tels.

L’obligation alimentaire est-elle fixe et définitive ?

Non, son montant n’est pas définitif! Il peut être revu en fonction de l’amélioration de la situation financière du bénéficiaire, et donc diminué ou au contraire augmenté. L’obligation alimentaire peut également varier en fonction des changements survenus chez les obligés, et leurs éventuelles contraintes à devoir réduire cette aide. Dans ce cas de figure et souvent en cas de conflits familiaux, il incombe au juge des affaires familiales de procéder à la réévaluation de l’obligation alimentaire.

Savez-vous qu’un sommeil plus léger pourrait être un signe d’Alzheimer?

mercredi 23 janvier 2019

Alzheimer Concept.Selon des chercheurs de l’Université de Washington, les personnes âgées qui dorment moins profondément ont des niveaux plus élevés de protéine Tau dans le cerveau. Ce taux élevé étant un indicateur de la maladie d’Alzheimer.  Lire le reste de cet article »

Une maison de retraite Alzheimer, ça marche comment?

jeudi 27 décembre 2018

Il existe des EHPAD et unités de vie Alzheimer parfaitement adaptés aux malades Alzheimer. Ces structures n’ont cessé de se développer depuis 10 ans, répondant à un besoin grandissant, de la part des familles et des malades Alzheimer. Lire le reste de cet article »

Les maladies neurologiques comme Alzheimer peuvent se voir dans la rétine !

mardi 18 décembre 2018

alter mannSelon les scientifiques les yeux sont des « fenêtres ouvertes » sur le cerveau, c’est-à-dire qu’il serait possible de détecter précocement des maladies neurologiques comme la maladie d’Alzheimer. Lire le reste de cet article »

Saviez-vous que regarder la télé augmentait le risque de décès?

mercredi 5 décembre 2018

imgUn constat effrayant surtout pour les seniors! En effet, les personnes âgées retraitées bénéficiant de plus de temps dans la journée, privilégient la compagnie de leur télé aux diverses sorties beaucoup plus fatigantes. Le problème est donc plus aigu dans leur cas. Cette théorie a, depuis, été confirmée par une autre étude, publiée cette fois par l’Université de Glasgow  en Ecosse. Celle-ci démontre clairement que regarder la télévision plus de 2 heures par jour peut réellement causer une mort prématurée.

Regarder la télévision favoriserait l’inactivité physique et l’obésité

En cause, l’inactivité qu’entraîne cette activité qui influe sur le mode de vie des personnes concernées. Les personnes âgées de notre entourage, ont toutes, tendance à passer beaucoup de temps devant leur télévision pour remplir leurs journées et souvent pour lutter contre la solitude. Alors forcément, quand tout cela est couplé avec de mauvaises habitudes alimentaires, l’alcoolisme ou le tabagisme, les effets sur la santé sont encore plus néfastes. Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont analysé le mode de vie de pas moins de 11 000 adultes et ainsi vérifié l’incidence qu’avait la télévision sur leur état de santé général.

Ne pas dépasser 2 à 3 heures de télévision par semaine !

Effectivement, c’est le conseil donné par le docteur en neurosciences, Michel Desmurget qui recommande de ne pas dépasser 2 à 3 heures de télévision par semaine ‘au grand maximum’. Pour lui, nul besoin de bannir complètement la télévision de nos maisons : « vous pouvez très bien continuer à regarder la télévision sans mettre en danger votre santé, si vous êtes raisonnable ». D’autres facteurs entrent également en ligne de compte dans cette diminution de l’espérance de vie. Les chercheurs ont également examiné le sommeil des participants à l’étude. C’est-à-dire, ceux qui dormaient moins de sept heures ou plus de neuf heures par jour. Et ils ont constaté que trop ou pas assez de sommeil pouvait également se révéler néfaste à la santé et accélérer le décès.

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer