Archive pour le mot-clef ‘animatrice en ehpad’

Coordinatrice en maison de retraite Alzheimer, un vrai métier !

mardi 14 mai 2019

Une maison de retraite est une grande famille, où chaque maillon de la chaîne a son importance et est fondamental à l’équilibre de l’équipe. La coordinatrice en maison de retraite est là pour apporter la touche de légèreté dont les résidents ont  besoin pour survivre et surtout pour sourire.

Apporter du bien-être aux résidents Alzheimer

En Ehpad Alzheimer, la coordinatrice est la personne qui partage le plus de moments avec les pensionnaires. Son métier consiste à sympathiser, faire sourire, et apporter un peu de bien-être aux résidents. Aux côtés de l’animatrice, on ne parle pas douleurs, ni maux, on apprend à vivre mieux.  Les pensionnaires s’ouvrent plus facilement aux coordinateurs de maisons de retraite qu’aux autres membres du personnel, parce qu’ils les voient davantage comme des amis à qui ils peuvent se confier. Ils les voient danser et chanter lors des animations. Ils sentent les efforts fournis par les animateurs pour organiser des activités adaptées et plaisantes.

Le métier d’animateur est complexe

Violette, une animatrice expérimentée nous dresse un bilan de ses fonctions : « les semaines sont rythmées par des activités lectures, ateliers mémoires, jeux de société, chants… Le corps est entretenu par de la gymnastique douce, à l’aide d’un intervenant extérieur. Les soins esthétiques, la coiffure, le jardinage, les ateliers cuisine font aussi partie des activités. Plus ponctuellement, des sorties interrésidences (pique-nique, repas à l’ancienne) sont programmées.« 
Travailler avec des personnes âgées est gratifiant car l’échange que l’on peut créer avec de telles personnes, est de qualité et ce sont des gens attachants qui apportent beaucoup aux autres lorsqu’ils s’ouvrent.

Lorsque ces personnes disparaissent, c’est une perte énorme !

Violette s’exprime sur le paradoxe : « je m’implique dans des programmes personnels, sur des acquis physiques et intellectuels, en veillant à la conservation de la vie sociale. Des projets de soins personnalisés sont réalisés pour intégrer toutes les personnes, sans discrimination, et gérer les aléas de santé. Je travaille en étroite collaboration avec le personnel de la maison de retrait. Dernièrement, nous avons intégré, dans nos activités, plusieurs personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ». Mais ce travail représente certaines difficultés incontournables, « la routine constitue un obstacle à éviter. C’est difficile de voir partir des personnes avec lesquelles on crée des liens. Mon métier comporte beaucoup d’échanges et, dans les moments difficiles de la vie, les résidents m’apportent beaucoup ! ».

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer