Maladie d’Alzheimer: Que faire en cas de crise ?

« Le malade d’Alzheimer n’a que les troubles du comportement pour exprimer que tout ne va pas bien. C’est à nous de décrypter ce qui ne va pas… » expliquent le psychiatre Jean-Marc Destaillats et Marie Gruel, gériatre, responsables d’une Unité Cognitivo-comportementale (UCC) à Jonzac dans les Charentes-Maritimes. C’est là, généralement, que les patients Alzheimer en crise, ou présentant soudainement des troubles du comportement, difficiles à gérer sont accueillis ponctuellement. Ils peuvent ensuite retrouver leur domicile ou leur maison de retraite, une fois apaisés et sécurisés…

Effectivement, des crises peuvent survenir lors de l’évolution de la maladie d’Alzheimer: Agressivité, agitation importante de jour comme de nuit, constatées chez 50% des malades présentant des troubles du comportement, ainsi que des tentatives répétées de fugues, le tout entrainant pour l’aidant familial une anxiété et une incompréhension, source d’épuisement supplémentaire.

Si, bien évidemment les conseils appelant au calme, à la diversion par des activités manuelles ou extérieures, sont souvent très utiles, il arrive des moments où le conjoint, l’enfant, ne peut plus à lui seul résoudre la crise.

Et il en va de même, parfois, y compris au sein de l’établissement, EHPAD ou maison de retraite médicalisée, dans lequel le malade d’Alzheimer est hébergé. C’est donc tout le sens des Unités Cognitivo-comportementales mises en place par le Plan Alzheimer et appelées à se développer un peu partout en France, généralement dans les centres hospitaliers.

Une prise en charge adaptée, médicale, sociale et psychologique. Et du répit pour l’aidant.

« Il s’agit de périodes d’accueil limitées à trois semaines en moyenne, précisent au journal Sud-Ouest, les responsables de l’UCC des Charentes Maritimes. Dans ce laps de temps, il nous faut trouver une prise en charge thérapeutique efficace qui permette de faire régresser les troubles afin que le patient puisse retrouver un nouvel équilibre. Car l’ambition, c’est le retour dans le lieu de vie, qu’il s’agisse du foyer familial ou de la maison de retraite. Et il faudra aussi fournir à l’accueillant des éléments pour comprendre et gérer ces troubles du comportement. »

Ainsi, repérer et traiter un trouble du comportement ne signifie pas systématiquement une réponse médicamenteuse.

Savoir comprendre l’origine du trouble, les changements survenus dans l’environnement familial du patient, proposer un soutien psychologique à l’aidant, entreprendre des séances de stimulation cognitive, d’orthophonie pour diminuer les troubles du langage et donc de la communication, faire appel à un ergothérapeute, un kinésithérapeute, pour améliorer les troubles gestuels et de la coordination, entrainent bien souvent une disparition des troubles comportementaux gênants pour l’entourage, et en premier lieu pour la personne malade d’Alzheimer.

Enfin adapter le traitement médicamenteux pour diminuer les symptômes, réduire les effets secondaires, et apporter une meilleure qualité de vie au patient et à l’aidant, font également partie des prérogatives qui incombent au personnel de l’UCC.

« Nous mettrons davantage de moyens sur les cas les plus compliqués, les plus résistants. Car nous sommes confrontés à une maladie chronique et évolutive dont on ne guérit pas. Mais on peut mettre des choses en place pour améliorer la qualité de vie du patient et de son entourage…En somme, c’est l’écosystème du patient qui est observé. Et tout cela dans l’éthique de la bientraitance et du respect du malade. Nous sommes dans une sorte d’écoute clinique attentive, afin de ne pas passer à côté de problèmes physiques qui s’expliqueraient par des troubles du comportement. »

Pour en savoir plus et trouver une place pour votre proche malade d’Alzheimer, en EHPAD ou en maison de retraite médicalisée, selon votre région, contactez librement nos conseillères en gérontologie au numéro vert suivant: 0 805 696 631.

Retraite Plus, un service d’orientation gratuit pour les particuliers et les familles.

Mots-clefs : , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer