Les vitamines B pour ralentir le déclin cognitif !

Toujours bénéfiques pour tout un chacun, les vitamines B6, B9 et B12 viennent d’êtres approuvées pour leur capacité à réduire le déclin cognitif y compris chez les malades d’Alzheimer, selon une étude britannique…

Et mieux vaut s’en réjouir, car jusqu’à présent, aucun médicament ne permet de ralentir, mais tout au mieux de stabiliser, l’atrophie cérébrale caractéristique de la maladie d’Alzheimer.

Et cela alors que des pistes prometteuses sont en cours, avec notamment la phase 3 de l’étude clinique du médicament « masitinib » d’AB science, qui devrait prendre quelques années avant d’être commercialisé, si les résultats positifs se confirment.

Pour l’heure, les vitamines B, en complément du traitement spécifique à la maladie d’Alzheimer, s’avèrent très utiles

Les résultats démontrent pour la première fois qu’il est possible de modifier le processus de la maladie dans l’Alzheimer expliquent David Smith et Gwenaëlle Douaud, chercheurs à l’Université d’Oxford et auteurs de l’étude menée depuis 2010 et portant sur 271 personnes âgées atteintes de troubles cognitifs.

Celles ayant pris des pilules regroupant les trois groupes de vitamine B (B6, B12 et B9 acide folique) ont vu leurs capacités cognitives s’améliorer par rapport à celles ayant pris un simple placébo.

Des résultats publiés dans la revue scientifique « Proceedings of the National Academy of Sciences » (Source: Psychomédia) et qui montrent clairement qu’en agissant sur le niveau d’homocystéine, les vitamines B prises à dose élevée permettaient de réduire de 53% l’atrophie cérébrale.

En effet, chez les malades d’Alzheimer, le taux d’homocystéine est trop élevé. Or cet acide ralentit la fabrication de l’acétylcholine dans notre cerveau, un composé organique qui préserve la mémoire. (Source: Medisite)

Les effets protecteurs ont pu être évalués par IRM, montrant que les parties du cerveau protégées sont l’hippocampe et le cervelet. Des régions généralement durement touchées chez les malades d’Alzheimer.

Si d’autres études devront confirmer ces éléments positifs, il y a d’ores et déjà tout lieu d’encourager la prise quotidienne de compléments alimentaires enrichis en vitamines B6, B9 et B12 ainsi que la consommation régulière des aliments suivants, naturellement pourvus en vitamines B:

  • La levure de bière, que l’on trouve au rayon diététique, à saupoudrer sur les salades, soupes et jus de fruits, est non seulement délicieuse maltée, mais apporte un concentré de vitamines B1, B2, B5, B6, B9, B12 et PP ainsi que du magnésium, phosphore et zinc.
  • Tous les poissons (gras comme le saumon ou hareng pour, en plus, leur teneur en oméga 3)
  • Le foie et autres abats naturellement riches en vitamines B6 et B9
  • La viande blanche, dinde et volaille, la viande rouge
  • Les œufs, les laitages, le lait de soja et de riz
  • Les légumineuses et les céréales (pois-chiche, graines de lin et de tournesol, haricots blancs)
  • Les légumes verts, épinards, cresson, salades, ainsi que la betterave et le choux.

Ainsi, pour rester en forme mentale et physique le plus longtemps possible, pensez-y en vous mettant à table…!

Mots-clefs :

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer