Les hommes, deux fois plus touchés que les femmes par les tumeurs cérébrales

cerveauC’est en effet, la constatation des scientifiques : les hommes sont deux fois plus touchés que les femmes par les tumeurs cérébrales de type glioblastomes. Effectivement, une protéine « anti-cancer » plus présente dans le cerveau des femmes que dans celui des hommes, expliquerait cet état de fait.

Les tumeurs cérébrales chez les seniors

Les tumeurs cérébrales sont des masses de cellules anormales qui se multiplient dans le cerveau de façon incontrôlée. Elles sont relativement fréquentes (on en recense 6.000  nouveaux cas chaque année en France ) et représentent une cause de mortalité et de morbidité importante tant chez l’enfant que chez l’adulte. Néanmoins, ce diagnostic est souvent évoqué très tardivement car les premières manifestations (céphalées, dépressions) sont trompeuses et présentent des symptômes peu spécifiques. Chez les enfants, les tumeurs cérébrales sont souvent découvertes entre 4 et 8 ans. Chez les adultes, l’âge moyen de survenue d’une tumeur cérébrale varie selon l’histologie. Il est de 55 ans pour les glioblastomes et de 40 ans pour les astrocytomes. Malheureusement ce type de cancer est plus difficile à soigner chez les seniors de plus de 65 ans.

Reconnaître les symptômes d’une tumeur cérébrale chez le senior

Que ce soit chez un senior ou chez une personne plus jeune, reconnaître les symptômes d’une tumeur cérébrale est très difficile. Les symptômes considérés comme les plus fréquents sont les suivants : mal de tête, crises d’épilepsie, troubles digestifs, changements de la personnalité, de l’humeur, difficultés à marcher et faiblesse d’un côté du corps. Ils varient en fonction de l’emplacement de la tumeur dans le cerveau et ils sont identiques que la tumeur soit bénigne (non cancéreuse) ou maligne (cancéreuse). Effectivement, ils font leur apparition lorsque la tumeur est suffisamment grosse pour perturber le fonctionnement du cerveau.

Les facteurs de risques des tumeurs cérébrales

Selon le Docteur Tolédano, spécialiste renommé en cancérologie et interrogé par le site d’information médicale Live Doctors, il existe des cofacteurs augmentant les risques de cancer. Certains facteurs de risques sont déjà connus et dits carcinogènes dont le tabac qui peut provoquer 17 types de cancers différents. L’alcool également peut entraîner des cancers du foie ou de l’œsophage. Dans le cas des tumeurs cérébrales, les facteurs de risques sont difficiles à identifier hormis l’exposition aux irradiations et l’immunodépression qui ont été reconnues comme facteurs de risque certains. En outre, ces facteurs de risques ne concernent qu’un certain type de tumeurs et une très faible minorité des patients. Il existe également des  formes héréditaires de tumeurs cérébrales mais elles restent très rares. Dernièrement, les médecins se sont aperçus qu’il existait également des cofacteurs à l’origine de l’apparition de cette maladie.

 

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer