« Les Chouettes du Coeur » volent au secours des malades d’Alzheimer, en maison de retraite…

Une surprenante initiative, dans le cadre de la thérapie animalière, mérite d’être saluée. Des chouettes apprivoisées viennent partager de longs moments d’échange relationnel avec des personnes âgées souffrant d’Alzheimer en maison de retraite, en Bourgogne. (Source: Paris Match 14/08/2013) Le succès est garanti. Capable de raviver la mémoire émotionnelle, la chouette fait ainsi son entrée en établissement, pour le plus grand bonheur des pensionnaires…

http://www.lejsl.com/fr/images/0E49700B-FC5B-4B71-B9D8-DD941C547D74/LBP_03/la-chouette-etait-un-oiseau-porteur-de-presages-divers-dont-les-residents-se-sont-souvenus-tous-ont-eu-envie-de-caresser-les-tres-belles-mirabelle-et-prunelle-photo-p-f-(clp).jpg(photo: Le journal de Saône et Loire)

Après la thérapie canine, l’équithérapie, voici la « Chouette-thérapie » !

Plébiscités pour leur contact direct et chaleureux, apte à créer du lien relationnel chez les personnes en difficulté, (autistes, enfants handicapés, personnes âgées et fragilisées par la maladie) les animaux, tels que le chien ou le cheval, deviennent peu à peu des « thérapeutes ».

On parle désormais de « médiation animale », comme l’explique à Paris Match, Boris Albrecht, directeur de la Fondation Adrienne et Pierre Sommer, spécialisée dans ce secteur.

« Les chiens interviennent à 80 % dans les maisons de retraite, les chevaux auprès de jeunes polyhandicapés et autistes, mais aussi auprès de personnes en difficulté…Dans les maisons de retraite, où la plupart des résidents ont vécu à la campagne, les animaux font appel à une mémoire profonde, ancestrale. Ce sont des “déclencheurs de souvenirs”…

Et le principe se vérifie également avec les chouettes. Comme en témoignent ces pensionnaires de la maison de retraite « Les jardins de Cybelle » située dans la campagne dijonnaise.

Une patiente Alzheimer qui ne parlait plus, s’adresse à Mirabelle la chouette, dans un tête à tête affectueux… Un vieux monsieur qui refusait de quitter son fauteuil, se déplace tout autour de la salle, l’oiseau de proie posé sur sa tête

Pour le plus grand plaisir des autres résidents et de la directrice de l’établissement « qui ne les reconnait plus ». Capables de se souvenir longtemps après de ces précieux compagnons, alors « qu’ils ont déjà oublié ce qu’ils venaient de faire le matin même. »

C’est à Hubert Josselin, créateur de l’association « Les Chouettes du Coeur » que revient le mérite de cette formidable initiative

Cet éleveur de 66 ans, parcourt des milliers de kilomètres avec sa femme, et ses drôles de chouettes, depuis 2007, de maisons de retraite en établissements spécialisés, pour « raviver la mémoire émotionnelle » de personnes âgées affectées par la maladie d’Alzheimer. En favorisant le contact, l’échange basé aussi sur la communication non-verbale, les déplacements, la gestuelle, il parvient à rouvrir les vannes du souvenir. Une thérapie qu’aucune molécule médicamenteuse n’est encore à ce jour parvenue à produire…

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer