Le café serait bien un anti-Alzheimer et un anti-Parkinson!

fotolia_42183376_xsUne bonne nouvelle pour les amateurs de café! Ce breuvage pourrait vous aider à vous préserver de la maladie d’Alzheimer et de celle de Parkinson. En effet, une récente étude scientifique indique que le café noir torréfié est particulièrement efficace pour lutter contre certaines affections du cerveau, notamment la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

Les effets protecteurs contre Alzheimer ne sont pas dus à la caféine

Ce sont des composés appelés phénylindanes qui, selon cette étude, sont supposés inhiber la production d’un type de protéine, lié à la maladie d’Alzheimer et à la maladie de Parkinson. Pourtant, cette étude met en lumière un point intéressant : les effets protecteurs du café concernant la maladie d’Alzheimer, ne viendraient pas de la caféine. En effet, au cours de cette expérimentation, les chercheurs ont réalisé que le café dit « décaféiné » avait le même effet protecteur que le café classique. Ils en ont donc conclu que, contrairement à la théorie qui prévalait jusqu’à présent, que l’effet protecteur du café ne pouvait être dû à la caféine.

Une bonne nouvelle pour les amateurs de café!

Il est donc possible de profiter des effets protecteurs du café sur la santé tout en buvant du café décaféiné c’est à dire débarrassé de ses propriétés excitantes néfastes. Toutefois, si le café provoque chez les uns, une certaine anxiété, chez d’autres, il apaise. A l’origine de brûlures d’estomac et d’une possible augmentation du cholestérol quand il n’est pas filtré, à cause des lipides présents dans les grains, le café doit être réduit à une tasse par jour chez la femme enceinte, et un peu plus chez la femme ménopausée, en raison du risque d’ostéoporose, fréquent à cette période de la vie.

Le café peut également augmenter la longévité

Et ce n’est pas tout! Ce breuvage a également la propriété d’augmenter la durée de vie de ceux qui en boivent régulièrement. De fait, les buveurs de café âgés de 50 à 70 ans, peuvent espérer vivre plus longtemps, 10% environ, que ceux qui n’en boivent pas. C’est en tout cas ce qui  a été prouvé par un ensemble de prés de 150 études sur le sujet publiées au cours des années. ces différentes études ont concerné plus de 400 000 personnes, et ont été publiées et approuvées par l’Institut Américain du cancer.

 

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer