La tarification des consultations Alzheimer réétudiée

Depuis un moment déjà, les médecins généralistes se plaignent de ne pas être rémunérés proportionnellement avec le travail qu’ils fournissent.

Lors du bilan d’étape du Plan Alzheimer 2008-2012, organisé à Bordeaux, ce fut une nouvelle occasion pour les médecins de faire entendre leurs plaintes et leurs déceptions mais cette fois-ci, le président de la République a semblé leur prêter une oreille plus qu’attentive.

Lorsque le professeur, Mr Bernard Gay, le porte-parole des médecins généralistes, a émis le souhait de revaloriser la tarification des consultations données aux malades Alzheimer, Mr Nicolas Sarkozy a approuvé et légitimé cette requête.

En effet, selon notre président, il n’est pas normal qu’une consultation de routine, où le patient est venu davantage pour discuter avec son médecin, soit rémunérée de la même façon qu’une consultation approfondie d’un patient souffrant de la maladie d’Alzheimer, ou d’autre trouble apparenté. Ces dernières consultations mobilisent le médecin pendant un long laps de temps, entraînant de nombreux examens et de nombreuses autres consultations de suivi.

“Il est des consultations et des visites approfondies qui ne doivent pas être rémunérées comme une consultation qui consiste au renouvellement d’une ordonnance pour une maladie chronique”.

Nicolas Sarkozy a ainsi prôné une revalorisation des tarifications de consultations médicales. Ainsi, un rendez-vous classique coûterait moins cher, qu’une consultation plus lourde qui demanderait bien plus d’attention. Son raisonnement a rejoint celui de l’ancien ministre Elisabeth Hubert, il y a quelques temps en arrière, à savoir payer la consultation en fonction du temps passé dans le cabinet.

Voilà un problème résolu, se disent les médecins, sauf que le remboursement des consultations doit suivre, sinon, la plupart des patients renoncerait à consulter un médecin généraliste, faute de moyens.

Le président aurait pensé à tous ces détails et affirme que le remboursement se fera à la même échelle qu’auparavant. Ainsi, les patients consulteront de la même façon leurs médecins et les médecins pourront leur donner tout le temps et la patience que le traitement d’une maladie si complexe, nécessite.

Une initiative accueillie avec succès, encore faut-il que sa mise en application suive.

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer