La gonarthrose : savez vous ce que c’est?

Alleine im Alter ©yvonneweisLa gonarthrose est l’arthrose du genou , une pathologie qui touche surtout les personnes âgées. Entre 65 et 75 ans, les radiographies des genoux révèlent des lésions d’arthrose chez 35% des femmes et 21% des hommes.  Les facteurs de risques de la gonarthrose sont : l’excès pondéral, la pratique du sport de haut niveau, l’ablation du ménisque ou un défaut d’axe du genou. 

La Gonarthrose : Comment la reconnaître ?

Pour prouver la gonarthrose, on utilise la radiographie. Grace à celle ci, on peut repérer différents signes de gonarthrose comme la diminution de la distance entre le fémur et le tibia, la densification de l’os situé sous le cartilage et des trous dans l’os ou la présence d’excroissances osseuses à la jonction os-cartilage.

La Gonarthrose : Quelle prise en charge?

Cette prise en charge sera d’abord non médicamenteuse. Les traitements seront : lutter contre le surpoids, adapter son mode de vie, faire de la kinésithérapie pour renforcer sa musculature, envisager des activités physiques ou bien recourir à des aides techniques comme l’utilisation d’une canne de marche.

La Gonarthrose : Comment lutter contre la douleur?

Il existe des mesures médicamenteuses et non médicamenteuses pour lutter contre la douleur lorsqu’on est atteint de gonarthrose. Tout d’abord, il faut entretenir la condition physique du patient, réduire sa charge pondérale, lui faire faire des exercices de mobilisation articulaire, des exercices de renforcement musculaire, faire un lavage articulaire ou bien utiliser des orthèses et autres aides techniques. Ensuite, le médecin pourra vous conseiller différentes aides médicamenteuses.

La Gonarthrose : Quand doit avoir recours à la chirurgie?

On a recours à la chirurgie quand la maladie arthrosique se manifeste sur un genou désaxé. En effet, dans ce cas de figure avoir recours à la chirurgie permet de repousser de 10 à 12 ans, la mise en place d’une prothèse. En cas de gonarthrose, on peut également effectuer un lavage articulaire. la présence de deux aiguilles dans l’articulation est l’occasion d’injecter également un corticoïde à la fin du lavage. La mise au repos de l’articulation est alors conseillée pendant 2 à 4 jours. Après le lavage, il faudra attendre quelques semaines pour ressentir l’atténuation de la douleur.

 

Mots-clefs : , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer