Et si on « jouait » la maladie ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie brutale, qui crée beaucoup de tensions entre le patient et les membres de son entourage. Elle répand une grande confusion que personne ne semble gérer.

C’est une maladie qui n’affecte pas seulement le malade, mais tout autant son entourage, et les aidants qui accompagnent le patient au jour le jour.

Cette situation difficile à vivre au quotidien, peut être allégée si les aidants comprennent la maladie et les sentiments du malade et s’ils savent comment réagir.

C’est pourquoi des ateliers de théâtre ont été organisés pour les aidants familiaux et professionnels travaillant dans des maisons de retraite spécialisées, et pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Les séances sont dirigées par des professionnels qui sont là pour conseiller, encourager et rassurer, car bien des fois les accompagnants sont rongés par les doutes, les inquiétudes « font-ils bien ? », « pourquoi ne parviennent-ils pas à leur fin ? », « comment convaincre et faire céder la personne âgée en douceur ? »…

Le principe d’apprendre sous forme de théâtre, est très bénéfique, dans le sens où les personnes, en jouant la comédie, se rappellent bien mieux des gestes à adopter que si les conseils avaient été donnés de façon théorique. De plus, en jouant on peut rapidement avoir un aperçu de la situation, chose qui est très difficile quand il faut expliquer des sentiments avec des mots.

Mme Colette Roumanoff, épouse d’un malade Alzheimer, metteur en scène de son métier, dirigera l’atelier réservé aux aidants familiaux et professionnels.

L’idée qu’elle espère véhiculer avec ces séances, est simple et pleine d’espoir. Elle veut montrer que la cohabitation avec un patient Alzheimer peut être possible, voire même enrichissante, si l’aidant sait comment et quand réagir.

En termes pratiques, cet atelier s’axera sur six points moteurs : la lenteur, la créativité, l’ordre, l’équilibre, la différence et l’intuition.

A l’issue de ces exercices, chaque aidant sera à même d’installer un climat d’équilibre et de confiance, nettoyé de tout stress ou énervement, avec son patient.

Parallèlement à cet atelier, une animation sera dirigée par Mr Pierre Maurice, metteur en scène et comédien, pour les malades eux-mêmes.

Ces séances seront davantage placées sous le signe de la détente. Le but de ces exercices est tout autre. Il s’agit en fait, de stimuler la mémoire grâce au monde de l’imaginaire et de la créativité.

Petit à petit, au fil des ateliers, nos « acteurs » se familiarisent avec la scène, réveillent leurs corps et leur esprit. Ils ne font plus qu’un avec leur personnage à interpréter et travaillent énormément sur leur concentration.

Les exercices seront ponctués d’interventions musicales, étant donné que Pierre Maurice est saxophoniste, ce qui ajoutera au caractère décontracté de l’activité.

Cet atelier théâtre se tiendra au 61, rue du Ruisseau, 75018 Paris. Pour tout renseignement et inscription, veuillez contacter Mme Béatrice Danieau en téléphonant au 01 49 12 51 07 ou en écrivant sur son mail : ide@reseau-memoire-alois.fr, ou Mme Sèverine Denolle en téléphonant au 01 30 21 70 84 ou en écrivant sur son mail : severine.denolle@reseau-memoire-alois.fr.

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer