Et si on hibernait pour guérir d’Alzheimer?

téléchargementNon, ce n’est pas un canular! C ‘est l’étonnante découverte des chercheurs de l’université de Leicester qui travaillent sur un remède destiné à combattre la Maladie d’Alzheimer.
C’est en étudiant le phénomène d’hibernation des animaux, que ces chercheurs ont découvert qu’une protéine très particulière appelée RBM3 aidait à restaurer l’activité cérébrale des animaux à leur réveil, à la fin de la période d’hibernation.

Une protéine cruciale agissant contre la perte des neurones

Endormis pendant de longues périodes, les animaux qui hibernent tombent dans un état de torpeur entraîné par la baisse de la température ambiante. Lorsque ce phénomène se produit, le nombre de synapses, diminue dans le cerveau. C’est au moment du réveil, que la fameuse protéine RBM3 intervient. afin d’aider à restaurer les synapses reliant les cellules du cerveau.

La protéine RBM3 est présente dans le cerveau humain

En se basant sur le fait que la protéine RBM3 est également présente dans le cerveau humain, les chercheurs ont émis l’hypothèse qu’un médicament conçu pour augmenter ou même mimer l’action de cette protéine, aurait la propriété de restaurer les fonctions cérébrales des personnes atteintes de la Maladie d’Alzheimer.
Pour l’heure, nous n’en sommes encore qu’à l’expérimentation sur des souris mais l’espoir reste permis!

Mots-clefs : , , , ,

Un commentaire sur “Et si on hibernait pour guérir d’Alzheimer?”

  1. Graciela Curotti dit :

    Bonsoir,

    C’est une hypothèse intéressante. Ceci dit, il faudrait arriver à éviter la diméthylation de l’Arg-105 et la phosphorilisation de la Sérine-147 et de la Tyrosine-155 au niveau de RBM3 situé sur le chromosome Xp11.23. Alors l’Alzheimer est également une maladie liée à l’X.

    Vaste programme, bon courage !

    Graciela Olivera-Curotti, PhD

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer