Et si la musique venait au secours des malades Alzheimer?

Ce n’est pas nouveau, on a déjà tous entendu parler des effets thérapeutiques de la musique sur certaines maladies. Mais savons-nous pourquoi et surtout comment tout cela fonctionne?

Pourquoi la musique contre Alzheimer?

De nombreuses études scientifiques ont prouvé que la musique agit directement sur le cerveau en créant des émotions, mais aussi en stimulant les aires motrices. C’est ce qui intéresse particulièrement les chercheurs spécialisés dans les thérapies non médicamenteuses adaptées à la maladie d’Alzheimer. Effectivement, nous avons le réflexe naturel d’accompagner un air bien rythmé, en battant la mesure avec notre pied ou par  des mouvements de la tête, du tronc ou de l’ensemble du corps. C’est ce type de mouvements réflexes ou de motricité implicite, qu’il est intéressant de provoquer chez les patients Alzheimer qui en sont encore au début de leurs troubles cognitifs.

La musicothérapie, une véritable thérapie

Elle consiste à favoriser l’expression du patient par la pratique d’instruments, comme les percussions, le xylophone, la guitare, ou l’écoute de musique ancienne et familière afin de raviver
des souvenirs. De même, les séances de chant sont toujours appréciées des personnes souffrant d’Alzheimer, y compris à un stade très avancé. À ce sujet, la présidente de France-Alzheimer,
Marie-Odile Desana, souligne les vertus de la musicothérapie: «On voit parfois, en pleine séance, des malades qui ne parlaient plus se mettre à chanter avec la plus grande exactitude dans les paroles. Alors même qu’ils n’étaient plus capables de dire ni leur nom, ni leur âge. »

 Une thérapie non médicamenteuse

En complément des rééducations plus classiques, les thérapies non médicamenteuses comme la musicothérapie, offrent un moyen supplémentaire de repousser, le plus tard possible, le moment de l’entrée du malade Alzheimer dans ce qu’on appelle la grande dépendance. Nombreuses et variées, elles se distinguent des activités classiques proposées au sein des maisons de retraite car ce sont avant tout des thérapies capables de préserver les capacités restantes et de mobiliser les sens, en stimulant la mémoire sensorielle du patient Alzheimer.

Pour en savoir plus sur les thérapies non médicamenteuses adaptées à la maladie d’Alzheimer, téléchargez gratuitement le « Guide Alzheimer » de Retraite Plus.
Pour cela, cliquez ici.

 

 

Mots-clefs : , , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer