Drames Alzheimer: Le gouvernement envisage la géolocalisation des patients

Un drame de trop vient de se produire dans un établissement du Rhône, situé à Saint-Bonnet-de-Mure, près de Lyon. Une pensionnaire âgée de 93 ans, souffrant de la maladie d’Alzheimer, a été retrouvée morte, ce lundi 11 février 2013, dans le parc de sa résidence. Elle avait quitté son appartement où elle vivait seule, la veille au soir…Trois autres drames de ce type survenus en moins d’un mois sont encore à déplorer. Indépendamment des enquêtes en cours, et des plaintes déposées par les familles, pour déterminer l’éventuelle responsabilité des établissements, ou le manque de surveillance du personnel, la question de la géolocalisation des patients Alzheimer vient d’être relancée par la ministre en charge des personnes âgées, Michèle Delaunay.

Quelle est la limite entre la liberté de circuler et l’impératif de sécurité ?

La question ne devrait même pas engendrer de polémique, puisqu’il s’agit d’assurer uniquement la sécurité des personnes âgées vulnérables, sujettes à des fugues, dues notamment aux problèmes de désorientation inhérents à la maladie d’Alzheimer.

Un bracelet de géolocalisation n’entrave en rien la liberté de circuler, il n’empêche même pas la fugue, il permet simplement de retrouver une personne disparue dans un délai très court, avant qu’elle ne soit, par exemple, ensevelie sous la neige– mais encore faut-il que le personnel se rendre compte immédiatement du départ d’un résident supposé être surveillé et encadré correctement-

Ainsi, dans chacun des drames survenus récemment, le bracelet de géolocalisation aurait probablement pu sauver…

…cette autre femme de 73 ans, morte d’hypothermie samedi à Belcaire, dans l’Aude, après avoir quitté sa maison de retraite. Tandis qu’une semaine auparavant, un homme âgé avait disparu d’un EHPAD à Langogne, dans la Lozère, une dizaine d’heures avant que l’on retrouve son corps sans vie tard dans la nuit. Mi-janvier, une patiente de 90 ans avait également été retrouvée morte de froid dans l’enceinte de l’hôpital gériatrique Sainte-Périne, à Paris, » après avoir quitté sa chambre et échappé à la surveillance du personnel ». Une expression qui passe de plus en plus mal, dans un tel contexte… Si bien que l’Agence régionale de la Santé a aussitôt diligenté « une mission d’inspection » dans l’hôpital. Comment admettre que l’on puisse mourir de froid au sein même d’un hôpital, dans le 16ème arrondissement de Paris ?

Pour la ministre en charge des personnes âgées, Michèle Delaunay: « cette succession d’accidents dramatiques pose avec acuité la question de la limite entre liberté d’aller et venir, et sécurisation des conditions de vie ». Elle entend « lancer une réflexion avec tous les acteurs concernés(…) où doit être discuté l’usage de dispositifs de géolocalisation à des fins de protection de la personne« .

Un comité national pour la bientraitance et les droits des personnes âgées et handicapées (CNBD) vient d’être crée

Michèle Delaunay va proposer aux membres du Comité national pour la bientraitance et les droits des personnes âgées et des personnes handicapées (CNBD) de se saisir de ces sujets: « Le comité pourra s’appuyer sur les recommandations élaborées par les professionnels dans le cadre de la conférence de consensus de 2004 sur la liberté d’aller et venir dans les établissements médico-sociaux » explique la ministre.

Pour l’heure, et dans l’attente de voir se généraliser l’utilisation des bracelets de géolocalisation au sein des EHPAD, ce qui de toutes évidences prendra un certain temps et requiert des moyens financiers plus conséquents -le coût d’un tel bracelet est estimé à 500 euros-il semble urgent de renforcer les dispositifs de sécurité aux abords des établissements accueillant des patients Alzheimer, par un gardiennage efficace 24 heures sur 24. Ce qui fort heureusement existe dans la majorité des maisons de retraite. Et compte tenu des tarifs élevés des places d’hébergement, variant selon les régions et les standings de 50 à 150 euros par jour, c’est bien le minimum que les familles des résidents sont en droit d’exiger !

Mots-clefs : , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer