Détecter à partir de 18 ans la forme héréditaire de la maladie d’Alzheimer

Bien que la forme héréditaire de la maladie d’Alzheimer soit la plus rare et de fait la moins répandue à travers le monde, une étude scientifique, menée par des chercheurs de l’Arizona, vient de déceler chez des jeunes personnes âgées de 18 à 26 ans, des changements notables dans le cerveau, plus de 20 ans avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie.

Que nous apprend cette nouvelle étude publiée hier dans le Lancet Neurology ?

Qu’il est possible de détecter de manière très précoce, dès l’âge de 18 ans, le gène de la démence dont la mutation entraine la survenue de la maladie d’Alzheimer bien avant 65 ans.

Une avancée, certes, mais qui ne concerne que les formes familiales et très rares de la maladie, soit moins d’un cas sur mille en Europe.

Rien ne permet d’affirmer, pour l’heure, que ces résultats puissent s’appliquer à la majorité des patients qui développent la maladie d’Alzheimer à un âge beaucoup plus avancé, sans que l’on sache réellement pourquoi.

Dans cette étude, les chercheurs du Banner Alzheimer’s Institute, situé dans l’Arizona, ont comparé les scanners du cerveau, les analyses sanguines et le liquide céphalo-rachidien de 20 jeunes colombiens, âgés de 18 à 26 ans et porteurs de cette mutation génétique, sans pour autant présenter de problèmes cognitifs. Ces tests ont ensuite été comparés à une vingtaine de jeunes personnes non-porteuses de la mutation génétique.

Les résultats semblent éloquents. Il existe des différences de structures et de fonctions cérébrales reconnaissables dès l’âge de 18 ans.

Et ces différences ont été clairement identifiées par la présence beaucoup plus élevée de l’amyloïde B1-42 dans le sang et le liquide céphalo-rachidien.

Ainsi qu’à travers des différences dans l’activité du cerveau au cours des exercices de mémorisation.

A noter également, une matière grise moins importante chez les jeunes porteurs du gène.

Conclusion, ces jeunes personnes à risque héréditaire de développer la maladie d’Alzheimer de manière très précoce, pourront être diagnostiquées à partir de 18 ans, grâce à ces différences identifiables plus de 20 ans avant l’apparition des premiers symptômes de la maladie, survenant entre 44 et 49 ans.

D’autres études devront à leur tour démontrer si ces phénomènes existent également chez les autres patients Alzheimer…

Source: Santé log

Mots-clefs : ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer