Alzheimer et AVC : Y a t-il un lien?

AlzheimerEffectivement, de récentes études dont une en particulier publiée dans JAMA Neurology , tendent à laisser penser qu’il existe effectivement un lien entre ces deux affections. Plus encore, selon les scientifiques ayant conduits ces recherches, il y aurait même une synergie entre les facteurs de risques de ces deux pathologies : l’AVC et la maladie d’Alzheimer.

Les facteurs de risque cardiovasculaire et d’AVC en synergie avec le déclin cognitif

Cette conclusion a été avancée par les auteurs de l’étude, après avoir analysé les données de 223 participants âgés de 50 à 90 ans, tous dotés de capacités cognitives normales.  Effectivement, nous savions déjà que le fait de présenter plusieurs facteurs de risque vasculaire comme le tabagisme, le diabète ou l’hypertension artérielle pouvait  augmenter le déclin cognitif chez les personnes d’un certain âge. Aujourd’hui, grâce à cette étude, nous avons découvert que : » les facteurs de risque vasculaire et de déclin cognitif ne s’additionnent pas, ils se potentialisent, c’est-à-dire qu’ils s’aggravent l’un l’autre ».

Un effet amplifié

Autre information capitale : l’effet du risque vasculaire sur l’augmentation du déclin cognitif serait plus grand chez les personnes âgées présentant un niveau élevé d’amyloïdes dans le cerveau. Les amyloïdes étant, rappelons-le, les biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer. Pour Jennifer Rabin, auteure principale de l’article : « Ces résultats justifient le fait de cibler les facteurs de risque vasculaires modifiables, seuls ou en combinaison avec des thérapies amyloïdes, pour retarder le déclin cognitif ».

Connaître les facteurs de risques de l’AVC

Des études ont déjà été réalisées au niveau génétique afin de rendre possible un dépistage au niveau des facteurs de risque. Par exemple, le gène NINJ2 aurait des chances d’être impliqué dans survenue des AVC. En ce qui concerne les éléments réducteurs de risques, les neurologues pensent que l’abaissement de la tension pourrait diminuer les risques d’AVC. Par ailleurs, les diabétiques doivent être plus surveillés en tant que sujets à risque. Pour vous protéger des AVC, il faut arrêter le tabac et adopter une alimentation équilibrée sans excès de sucre, de sel, ou de graisses. Vous pouvez également essayer de consommer du chocolat noir, qui, selon de récentes études serait un aliment protecteur d’ AVC!

 

 

 

Mots-clefs : , , , , , , , ,

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer