Accueillir la démence : nouvel ouvrage sur la maladie d’Alzheimer

Il existe de nombreuses publications au sujet de la maladie d’Alzheimer, mais il n’y en a jamais suffisamment. Le sujet est tellement complexe et la maladie fait de plus en plus de victimes. Tout un chacun a le devoir de s’informer sur cette pathologie, qu’il soit concerné de près ou de loin. Même si la chose nous paraît abstraite, il est beaucoup plus bénéfique de se renseigner à titre d’information plutôt que de se renseigner dans l’urgence.

Ainsi, lorsqu’arrive une crise, un membre de la famille qui contracte la maladie, un voisin qui atterrit souvent dans notre jardin par pertes de mémoires consécutives, un collègue dont le comportement commence à inquiéter l’entourage, la personne informée saura réagir, ou du moins saura vers qui se tourner pour demander de l’aide.

Cette maladie est complexe car elle n’attaque pas uniquement le malade, mais bel et bien tout son entourage. En effet, c’est peut-être la maladie la plus violente et la plus ingrate, elle kidnappe l’individu et ne le rendra jamais à sa famille comme il était avant. Elle confisque l’identité à cette pauvre personne qui n’a plus ni souvenirs, ni goûts, ni date de célébration à fêter, ni aucun repère spatio-temporel. Le malade Alzheimer est dans une bulle que personne n’est apte à percer, une bulle qu’il s’est créée pour se protéger car il se sentait amoindri au fil du temps, il se rendait bien compte que tout lui échappait. Ainsi, pour ne pas avoir à se justifier, à expliquer ses choix qui ne sont vraiment des choix cohérents à répondre aux questions de stimulation de la mémoire, beaucoup de malades choisissent la facilité et se renferment dans leur monde.

Ainsi, il faut comprendre ce qu’ils ressentent pour pouvoir les aider et les soutenir au mieux.

Le nouvel ouvrage intitulé maladie d’Alzheimer : accueillir la démence, co-écrit par Christophe Held et Doris Ermini-Fünfschilling, décrit en 172 pages tout ce qu’il y a à savoir sur la maladie, de tous les points de vue.

Ils dressent un bilan des avancées médicales, détaille les différentes formes de démence, et leurs expressions particulières à chacune. Le livre fait également un tour d’horizon des formes d’accueil possibles pour ces personnes. Si la famille s’entend sur un maintien à domicile, il faudra penser à la compagnie qui est indispensable, à éloigner les dangers en enlevant les arrivées de gaz, et en supprimant les marches d’escaliers. Il faudra également prévoir une solution pour éviter que le malade ne sorte de chez lui et ne sache pas retrouver son chemin…

Certaines autres familles, moins disponibles, opteront pour un placement en maison de retraite spécialisée, qui a également ses atouts, comme la présence d’un personnel formé et diplômé 24h sur 24, et le travail avec des ateliers pour stimuler la mémoire tout en douceur.

Une chose est sûre, cet ouvrage est à consulter au moins une fois, en espérant que tout ce qui y est écrit, restera théorique pour nous tous.

Laisser une réponse

Le blog des maisons de retraite Alzheimer
Le numéro de www.maison-de-retraite-alzheimer.fr
photo de maisons de retraite Alzheimer